Construire Isoler Décorer S'informer

Résistance aux insectes et aux champignons

Comme tout être vivant, les agents destructeurs du bois ont besoin d’eau, d’air et d’une température adéquate pour se développer. En l’absence d’une seule de ces composantes, la dégradation est stoppée. Ainsi, grâce à l’absence d’oxygène, des pieux de bois de cités lacustres sont préservés de la décomposition.

À l’abri de l’humidité, le bois peut durer des siècles. Dans une maison chauffée, la faible teneur en eau réduit grandement les risques de dégradation.

Pour les parties exposées à une humidité passagère, telles que les bardages de façade, l’utilisation d’essences de bois naturellement résistantes dispense de traitement. Dans les cas où le traitement paraît indispensable, nous préconisons l’utilisation de sel de bore, patine de l’Indien ou les solutions d’imprégnation à base de produits naturels de chez COLOR RARE.

>> Plus d’information sur les Classes d’emploi des bois
selon le Comité National pour le Développement du Bois